Le danger du soleil

Soleil et rachitisme. Pour lutter contre le rachitisme, le soleil est indispensable.

Jusqu'à l'âge de 3 ou A ans, l'apport en vitamine D ou en provitamine D dans la nourriture quotidienne est insuffisant pour les besoins de l'organisme.

Il semblerait que les provitamines D liposolubles soient présentes dans l 'épiderme. Sous l'action des ultraviolets, il se produit une transformation moléculaire permettant la synthèse de la vitamine D qui passe dans le sang. La quantité de vitamine D est donc directement proportionnelle à la quantité d'ultraviolets que reçoit l'épiderme. Différentes études médicales ont montré qu'une exposition de 10 à 15 minutes, entre 11 et 14 heures pendant l'été, trois fois par semaine, suffisait pour assurer une synthèse correcte de la vitamine D par l'organisme de l'enfant. D'autre part, ces recherches ont démontré que les enfants sont exposés au soleil trois fois plus que les adultes.

À l'inverse de ceux-ci, qui se mettent au soleil uniquement pour bronzer, c'est une « exposition active » qui est moins nocive.

Petit cadeau à offrir pour la protection de votre enfant le Pack Huggies - Garnier Summer pack petit nageur bronzé Taille 2 Mini (3-7kg) compenant 1 Pack Huggies Little Swimmers ® Mon premier Kit de bain est le moyen idéal pour commencer à nager avec votre tout-petit! à L'intérieur du Pack vous avez 6 couches de bain Huggies qui ne gonflent dans l'eau comme les couches normales! Également inclus est votre propre serviette 100% coton à capuche pour envelopper votre petit après son premier bain ainsi que 2 Spray Hydratant Très Haute Protection Enfant FPS 50+ Garnier Ambre Solaire 200ml. 

Bien protégé

Pour éviter chez l'enfant tout accident dû au soleil, il faut veillera trois choses: à la couleur de la peau, au type de soleil, à la fréquence et à la durée des expositions. Tous les temps d'exposition normaux des adultes doivent être divisés par deux pour les enfants. Pour les sujets sensibles (les roux et les blonds), évitez les expositions entre 11 heures et 16 heures. Sur les bords de la Méditerranée, le temps d'exposition ne doit jamais entraîner plus qu'une simple rougeur passagère. L'enfant doit être notamment protégé par des filtres solaires, et il ne doit être découvert que pour des « expositions contrôlées ». C'est d'ailleurs l'occasion de lui faire comprendre que le soleil peut être dangereux et qu'il convient de ne pas en abuser.