Formation continue

Les parents qui emploient une garde d'enfant à domicile cotisent pour la formation professionnelle. Ils peuvent donc inscrire leur salariée à un stage de formation adapté à cette responsabilité. À leur disposition deux options, soit une formation continue de 40 heures par an soit une validation des acquis afin d'obtenir le titre de « garde d'enfants à domicile» si cette personne a effectué un travail de 106 heures par an. C'est en moyenne 15000 salariés par an qui suivent cette formation. Elle ne coûte rien à l'employeur.

La garde partagée

Il était une fois deux mamans qui cherchaient une nounou pour s'occuper de leurs enfants presque du même âge... L'une comme l'autre n'avaient réussi à les inscrire dans les modes de garde classique. Face à la difficulté de trouver une employée familiale et à son coût financier, elles décident d'unir leur besoin. C'est ainsi que naît une garde partagée. Une même personne embauchée par les deux familles garde tous les enfants tantôt chez l'une tantôt chez l'autre. Chaque famille signe un contrat de travail avec cette personne qui bénéficie alors d'un statut normal de salariée. Les allocations et les déductions fiscales sont adaptées à la situation de chaque famille.

Comment recruter

Sachez d'abord qu'il est préférable de répondre à une petite annonce plutôt que d'en passer une. En effet, la personne qui passe une annonce montre une certaine motivation. Si vous devez recruter vous-même, soyez la plus précise possible dans votre demande, indiquez notamment les horaires, le salaire, les compétences demandées et l'âge des enfants à garder.

Sur www.institut.fepem.fr, le site de l'Institut Fepem de l'emploi familial vous pouvez déposer gratuitement une offre d'emploi. Cet organisme a l'avantage d'être ouvert uniquement aux personnes munies d'un « passeport formation », c'est-à-dire qu'elles ont donc reçu une formation dans leur domaine d'activité. Reste ensuite les annonces dans votre quartier, notamment si vous souhaitez organiser une garde partagée.

Les boulangeries sont souvent les commerces les plus performants, il y passe beaucoup de monde et notamment des mamans. Si vous avez trouvé la perle rare, avant d'établir son contrat de travail, vérifiez que cette personne est bien en règle, notamment, si elle est étrangère, qu'elle a bien un permis de séjour. Si elle n'a pas encore de numéro de Sécurité sociale, vous devez l'inscrire à la Caisse Primaire d'Assurance Maladie. Vous pourrez payer votre nounou avec des chèques emploi-service universels ou lui faire une fiche de salaire: le site web de l'Urssaf vous simplifie grandement la tâche.

Toute dépense engagée pour la rémunération d'une aide à domicile « en règle » ouvre droit à une réduction d'impôt égale à 50 % des dépenses dans la limite d'un plafond variable selon les situations familiales.

Faire le bon choix

Le plus délicat est de trouver la bonne personne. Voici le test de sélection que propose le célèbre pédiatre américain, le docteur Brazelton, qui conseille un petit test d'observation : lorsque cette personne prend l'enfant dans ses bras, est-elle capable de capter son regard, d'établir avec lui une communication? Si oui, on peut alors être persuadé que, pour elle, l'enfant sera plus important que tout le reste.

Couchespascher.com est le professionnel de la couche Pampers à bas prix. Les couches Pampers Baby Dry comportent un double système d'absorption qui absorbe et capture l'humidité jusqu'à 12 heures d'affilée