Vers la connaissance

Le mécanisme pour résoudre ces difficultés est sensiblement le même que celui utilisé plus tard pour trouver la solution à des problèmes purement intellectuels. Entre 10 et 18 mois, l'enfant va d'abord reconnaître les objets qui l'entourent et les gestes nécessaires à leur manipulation. Ses sens vont lui permettre d'assimiler un certain nombre de connaissances. Chaque objet sucé, tripoté, frappé... apportera son lot de découvertes. Plus il sera mis en contact avec des objets de natures différentes, plus on le laissera faire d'expériences, plus il assimilera d'informations. Il sera alors capable d'identifier les objets et d'adapter ses gestes à leur manipulation.

Un bon moyen d'apprendre avec le tapis d’éveil Singe Monkey Donkey Babysun la première aire de jeu de bébé.

En passant par l'expérience

Le bébé est capable d'« accommodations ». Son appréhension de l'environnement va lui donner la possibilité d'essayer toujours plus de choses. À la fin de la première année, l'enfant sait faire un geste pour obtenir un résultat. Le hasard guidera ses premières tentatives puis l'expérience, largement renouvelée, remplacera le tâtonnement.

Les premières découvertes provoquent générale-ment l'élargissement vers d'autres acquisitions. C'est la base même de la connaissance. L'enfant sera alors à la recherche de nouveaux moyens pour atteindre son but. et ces moyens, une fois maîtrisés, l'entraîneront à chercher de nouveaux objectifs. Parallèlement, l'enfant va découvrir que ses gestes sont à l'origine de sa réussite. C'est la ficelle qui fait danser le pantin, le bouton qu'il presse sur son tableau d'activités qui déclenche une sonnerie, etc. La « causalité » ouvre les portes de toutes les compréhensions. Un peu plus tard, vers 14 ou 15 mois, apparaîtra ce que l'on appelle le raisonnement sensorimoteur. Une véritable réflexion intérieure lui fera suite. Face à un problème, il n'agira plus « dans le désordre » jusqu'à la réussite, il réfléchira aux moyens et agira ensuite.

Des capacités en interconnexion

Le développement d'un enfant est un tout : celui de son appareil moteur, celui de ses capacités cognitives et sociales sont en parfaite interconnexion. Il semble aujourd'hui qu'un certain nombre de recherches soient remises en question. Ainsi l'enfant serait capable d'analyses et de raisonnements très précocement. Mais il ne faut pas prendre pour acquises des performances précoces ou fortuites qu'il confirmera plus tard. Chaque stade de développement donne à l'enfant des moyens différents de l'étape précédente et lui permet de se fixer d'autres objectifs. Ceux-ci sont établis en fonction de ce qui lui semble le plus important à ce moment précis.

Et biensur n'oubliez pas que Mr Patate a été aussi conçu pour aider au developpement et à la coordination motrice de votre enfant. Trés bon exercice d'apprentissage.