■ VOUS AVEZ CERTAINEMENT PRÉVU LE MODE DE CARDE DE VOTRE ENFANT depuis quelques mois. Il est temps maintenant de confirmer très vite son inscription à la crèche ou de prendre contact avec l'assistante maternelle qui va s'occuper de lui. La séparation est un moment délicat, mère et enfant ont tissé des liens affectifs profonds.

 

✓ Avant tout, se préparer

Cette première séparation, en fait, est surtout difficile pour la mère. Toutes les mamans se demandent si leur bébé ne va pas en être perturbé. Bien ces mamans ressentent alors de profonds sentiments de culpabilité. Ils sont bien sûr accentués lorsqu’ en raison d'une pénurie locale, le mode de garde trouvé ne semble pas totalement satisfaisant. Elles sont confrontées plus que d’autres au choix délicat d'être une mère à plein-temps et une femme moyennement épanouie ou une mère active qui ne participera pas complètement à l'éveil de son enfant. Seule solution pour résoudre ce conflit interne, assumer ses choix et savoir que ; perfection notamment dans la fonction de parents est impossible. Évidemment la culpabilité de se séparer de son bébé pour aller travail-est toujours diminuée lorsque l'enfant est laissé dans les bras d'une personne de confiance.

 

✓ L'adaptation

Pour ne pas trop souffrir, lui comme vous, de cette première séparation, préparez-la en douceur. Avant de s'installer pour une journée entière chez sa nourrice ou à la crèche, votre bébé fera quelques visites de « prise de contact ». L'idéal est que ces premières rencontres se déroulent en votre compagnie, puis seul, le temps d'une demi-journée, et enfin pour une journée complète. Pratiquement toutes les crèches collectives sont organisées de cette manière. Cette méthode peut tout à fait s'adapter aux crèches parentales ou aux nourrices à domicile.

 

✓ Une relation de confiance

La mère, le bébé et la personne qui va le garder vont ensuite faire connaissance. Pour vous, c'est le moment de parler de votre enfant (de ses jouets, de ses habitudes) et des principes éducatifs que vous avez choisi d'appliquer. N'ayez pas peur de poser toutes les questions et de confier toutes vos craintes. Votre interlocutrice vous expliquera l'organisation de sa journée, ses gestes de maternage, qui sont rarement les mêmes d'une femme à une autre et, bien sûr, les contraintes à respecter pour que chacune se sente au mieux dans son rôle. Votre bébé, quant à lui, découvrira un environnement différent, de nouveaux adultes, et surtout, s'il va à la crèche, le monde des enfants de son âge. Tout cela va l'enrichir et ne doit pas le perturber. Bien au contraire, très vite, il va nouer des amitiés et apprendre à communiquer.

 

✓ Accepter le partage

Il est rare qu'un enfant ne s'adapte pas au mode de garde choisi par sa mère. C'est le plus souvent elle qui ne supporte pas la séparation, transmettant ainsi sa tension au bébé. Il se peut même qu'elle éprouve une certaine jalousie envers cette femme qui va partager les mêmes émotions.

 

 

La première séparation - couchespascher