Les cycles de sommeil

À mesure qu'il grandit et qu'il se nourrit moins la nuit, votre bébé prolongera ses heures de sommeil. À 4 mois, Il dormira le double d'heures la nuit par rapport à la journée. Profitez de ses périodes de veille pour lui parler et le laisser gigoter sur son tapis de jeu. Son sommeil sera plus profond après une activité et un bébé se fatigue vite !

Il n'est pas nécessaire de faire l'obscurité ou le silence total dans sa chambre, du moins dans la journée. Il va ainsi apprendre à faire peu à peu la différence entre le jour et la nuit et à allonger ses temps de sommeil nocturne, ce que vous attendez avec Impatience.

La journée, essayez de dormir en même temps que lui. Ces plages de repos vous aideront à supporter les nuits agitées des premières semaines. Bien sûr, on voudra vous rendre visite, mais, autant que possible, ménagez-vous des périodes de calme.

La sécurité pendant le sommeil

Suivez ces précautions pour assurer la sécurité de votre bébé :

• Placez-le sur le dos, ses pieds vers le bas du berceau.

• N'utilisez pas de tour de lit et ne couvrez pas sa tête avec un bonnet.

• Maintenez la température de la chambre à environ 18 °C.

• Pour plus de sécurité, utilisez une gigoteuse ou une turbulette et non une couverture.

• Les mains et les pieds d'un bébé sont souvent froids. Posez votre main sur son ventre ou sur sa nuque pour juger de sa température.

• Ne placez jamais votre bébé près d'un radiateur ou d'un chauffage, ne mettez jamais de bouillotte dans son lit.

• Au début, vous pouvez garder votre bébé dans votre chambre, mais ne le prenez dans votre lit que si vous l'allaitez. Ne laissez personne fumer près de lui.

• Ne laissez jamais votre bébé dormir dans votre lit avec vous (même si vous l'allaitez) si vous fumez, consommez des drogues ou avez bu de l'alcool.

• Si vous avez le moindre doute sur la température de la pièce ou sur la literie à utiliser, renseignez-vous auprès de votre gynécologue ou d'une assistante sociale.

• Ne dormez jamais avec votre bébé sur un canapé.

Apaiser votre bébé

Les bébés pleurent, c'est un fait, et nous ne comprenons pas toujours pourquoi. C'est souvent en début de soirée ou à la tombée de la nuit que votre bébé commence à s'agiter, peut-être parce qu'il sent que sa maman et son papa sont fatigués. Si vous vous sentez tendue, prenez une grande inspiration et relâchez consciemment vos épaules en expirant. Les bébés ont un instinct très développé et réagiront à votre stress en pleurant.

N'écoutez pas ceux qui vous conseillent de laisser votre nouveau-né pleurer, sauf si vous êtes à bout de forces. Votre bébé se sentira plus en sécurité s'il sait que vous réagissez à ses pleurs et II sera plus détendu. En revanche, vous pouvez le laisser geindre un peu lorsque vous le mettez dans son berceau, car II doit apprendre à s'endormir seul.

Réconforter un bébé qui pleure

Certaines méthodes utilisées pour calmer un bébé en pleurs peuvent paraître ridicules, mais tout mérite d'être essayé dans ces cas-là.

• Vérifiez qu'il n'a pas besoin d'être changé.

• Proposez-lui une tétée ou un biberon - il a peut-être faim plus souvent, car il grandit rapidement.

• Si vous l'allaitez et qu'il s'apaise lorsque vous le mettez au sein, ne vous souciez pas de savoir s'il se nourrit vraiment ou s'il tète juste pour se rassurer. Qu'importe, du moment qu'il est heureux !

• Essayez de lui faire faire un rot. Variez un peu sa position : placez-le assis sur vos genoux en tenant sa tête, ou assis en travers de vos genoux sur le ventre, en lui tapotant doucement le dos. SI vous pensez qu'il a mal au ventre, essayez de le soulager avec un bain.

• Certains bébés apprécient des sons particuliers : l'aspirateur ou l'eau qui coule, par exemple. Enregistrez ces bruits et faites-les écouter à votre enfant ; ses pleurs cesseront peut-être.

• Il désire peut-être simplement être porté dans les bras : une excuse en or pour tout laisser tomber et le câliner.

• Quand vous avez tout essayé et que rien n'a marché, placez-le dans sa poussette ou faites-lui faire un tour en voiture. Avec un peu de chance, cela le calmera et vous aussi !